Statuts

Statuts Généraux de l’Association Internationale Médaille Miraculeuse

I – ORIGINE

  1. Origine de l’Association

L’Association Médaille Miraculeuse se présente comme un rappel vivant et permanent de l’apparition de l’Immaculée Vierge Marie en 1830. Au cours de cette apparition, la Sainte Vierge a présenté un modèle de la médaille qui, une fois frappé, s’est répandu rapidement à travers le monde. C’est le peuple lui-même qui l’a dénommée « miraculeuse » en raison des nombreuses faveurs que Dieu accomplissait chaque jour par son moyen.

L’Association est née pour faire connaître la Vierge de la Médaille Miraculeuse et transmettre le message de la Médaille comme une catéchèse de l’Histoire du Salut, offerte par la Sainte Vierge elle-même aux personnes au cœur ouvert à son message.

  1. Approbation Pontificale

L’Association Médaille Miraculeuse[1] a été approuvée et reconnue pour toute l’Eglise, avec son but et ses Statuts propres, par le Bref Dilectus filius, de Pie X, en date du 8 juillet 1909. L’approbation de 1909 implique que l’Association est liée à la Direction du Supérieur Général de la Congrégation de la Mission et de la Compagnie des Filles de la Charité. Les Statuts ont fait l’objet d’une révision et ont été de nouveau approuvés par la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique, le 14 avril 2010. (Prot. N.P. 53-1/98).

II – Nature

  1. L’Association Médaille Miraculeuse est une association publique internationale de fidèles (Cf. can. 312ss.), formée de laïcs, de prêtres et de membres d’instituts de vie consacrée ou de sociétés de vie apostolique qui portent la médaille miraculeuse et l’honorent avec une vie chrétienne et apostolique, chacun selon son état de vie ; ils travaillent dans l’unité, en cherchant à encourager une vie plus parfaite dans la communion (avec Dieu et avec le prochain) et à réaliser des activités apostoliques au moyen de la diffusion du message de la Très Sainte Vierge à Sainte Catherine Labouré en 1830, « Venez au pied de cet autel et priez en disant « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».
  1. Elle se caractérise par trois notes :

4.1. Note Ecclésiale

4.1.1. Parce que tous les membres sont appelés, dès leur baptême, à participer à la mission salvifique de l’Eglise sous la direction de ses pasteurs.

4.1.2. Parce que l’accomplissement de ses buts est lié à la mission de l’Eglise.

4.1.3. Parce qu’elle a été approuvée et reconnue par l’Eglise.

4.2. Note Mariale

4.2.1. Parce que la spiritualité chrétienne a par nature une dimension mariale.

4.2.2. Parce que l’Association naît à la suite des apparitions de la Sainte Vierge à Sainte Catherine Labouré en 1830.

4.2.3. Parce que tous ses membres se sentent appelés à connaître, à vivre et à répandre le message de ces apparitions de 1830.

4.3. Note Vincentienne

4.3.1. Parce que l’Association naît au sein de la Famille de Saint Vincent de

Paul et de Sainte Louise de Marillac, dont le charisme est le service et l’évangélisation des pauvres.

4.3.2. Parce que la direction de l’Association a été confiée au Supérieur

Général de la Congrégation de la Mission et de la Compagnie des Filles de la Charité.

  1. Insigne

L’insigne de l’Association Médaille Miraculeuse est la Médaille elle-même telle qu’elle apparaît dans le logotype suivant :

Cet insigne doit être le même dans tous les pays.

III – BUT ET MOYENS

  1. L’Association a pour but :

6.1. Le cheminement à la suite de Jésus-Christ, avec la force de l’Esprit, à l’exemple de Marie, disciple et modèle de vie chrétienne.

6.2. Honorer et encourager la dévotion et l’engagement envers la Vierge de la Médaille Miraculeuse.

6.3. Répandre la spiritualité mariale à travers le message de la Médaille Miraculeuse.

  1. Indulgences

Les membres de l’Association Médaille Miraculeuse bénéficient des indulgences plénières[2] accordées à perpétuité par le rescrit de la Sacrée Pénitencerie donné le 27 octobre 1995 et complétées par les Statuts approuvés le 19 février 1998. (Prot. N.P. 53-1/98) et les présents Statuts :

  • le jour de l’Inscription dans l’Association,
  • le jour de la fête de Sainte Louise de Marillac, le 9 mai,
  • le jour de la fête de Saint Vincent de Paul, le 27 septembre,
  • le jour de la fête de Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse, le 27 novembre,
  • le jour de la fête de Sainte Catherine Labouré, le 28 novembre.
  1. Fête Liturgique propre

La fête principale de l’Association est le 27 novembre, jour de la commémoration de la Manifestation de la Vierge de la Médaille Miraculeuse à Sainte Catherine Labouré.

L’Association rappelle cette fête le 27 de chaque mois, ou le jour établi par chaque Centre, en célébrant des eucharisties ou des Journées Mariales.

De plus, les membres de l’Association participent avec joie et de façon spéciale à toutes les célébrations mariales et vincentiennes du calendrier liturgique.

[1] L’approbation de 1998 reconnaît que le nom populaire est Association Médaille Miraculeuse, nom que l’Association adopte comme sien et seul à partir de maintenant, renonçant à utiliser d’autres appellations. Dans les présents Statuts, ce nom est utilisé de façon habituelle. L’Association Médaille Miraculeuse regroupe les anciennes Associations ayant pour noms : « Association Neuvaine de Prières en honneur de la Bse. Vierge Marie de la Sainte Médaille », l’ « Association de la Sainte Médaille de l’Immaculée Conception » et autres noms qui ont pu être utilisés pour désigner la même Association.

[2] Une indulgence plénière peut être obtenue si une personne prie un Notre Père, un Ave Maria et une Gloire soit …, trois fois pour les intentions du Saint-Père ; et reçoit la Sainte Communion et le Sacrement de Pénitence dans les 2 semaines du jour spécifié.

Ce site utilise Google Analytics. Cliquez ici si vous souhaitez vous désabonner.